AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bientôt le prochain livre de Stephane Boudsocq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akemi Nijiko
STAFF - admin


Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 23
Localisation : Lyon (69)
Album(s) préféré(s) : Bad
Fan depuis : 5 ans
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Bientôt le prochain livre de Stephane Boudsocq   Mar 25 Aoû - 21:53

Le journaliste de RTL Stéphane Boudsocq,
que vous connaissez bien grace à MJFrance comme étant fan et déjà
l'auteur de deux ouvrages sur Michael Jackson [Michael Jackson de A à Z
(les guides MusicBook) 2004/2005] et [Enquête sur une légende (City
Editions) 2003] sortira le 18 août prochain un tout nouveau livre
intitulé "Michael Jackson, La face cachée d'une légende (Les coulisses
d'un destin tragique)" chez City Editions.
Voici pour vous la couverture de ce livre, ainsi que quelques extraits...





Premier extrait du livre sur l'annonce de la mort de Michael Jackson :

Voilà
vingt-sept ans que cet homme faisait partie de ma vie. Et combien pour
vous ? Dix, vingt, trente, quarante . Les témoignages d’admiration vont
venir de la planète entière, brisant les frontières de l’âge, de la
race, du sexe et de la culture. Une même douleur diffuse mais réelle.
Et comment pourrait-il en être autrement ? Je me souviens très bien de
la première fois où j’ai entendu « Billie Jean ». J’ai toujours en
mémoire l’expression de mon père, pourtant peu sensible à son talent,
lors de la première diffusion du clip « Thriller » à la télévision, un
samedi soir chez Michel Drucker. Je sais ce que j’ai ressenti en voyant
le « Bad tour » un jour de juin 1988 au parc des Princes. Je me
rappelle avoir été impressionné en m’arrêtant devant le portail de
Neverland dans les collines de Los Olivos. J’ai encore le souvenir de
l’impressionnante ambiance qui avait accueilli son arrivée au procès de
Santa Maria en 2005. Je n’oublierai pas le plaisir qui était le mien le
matin où j’ai réussi à acheter ma place pour le concert de Londres,
celui du 26 août 2009…
Et vous ?
Que retiendrez-vous de la vie de
cet homme là ? Quelle émotion vous est-elle revenue à l’esprit en
apprenant qu’il nous avait quitté pour toujours ?
Fans,
journalistes, passionnés de musique, nous ne le connaissions pas. Il
emmène avec lui tout ce qu’il était vraiment. Ses enfants peut-être
seront parvenus à capter ce qu’il ressentait sincèrement au fond de son
cœur. Pauvres petits : cachés aux yeux du monde depuis leur naissance
ils vont devoir désormais se protéger de la curiosité avide de la
presse mondiale. Ils ont perdu un père au paradis et gagné l’enfer…
Tous
les autres, (moi y compris), ne peuvent parler en son nom ou affirmer
ses vérités. Il les a emmené là où il se trouve maintenant…Ce que je
peux dire, c’est que ces vingt-sept ans de voisinage à distance m’ont
apporté de la joie, de l’émotion et du bonheur. Alors oui, j’ai de la
peine ce vendredi soir en rentrant chez moi. Voilà des heures que je
parle de ce destin hallucinant, que je retrace les grandes heures de sa
vie et les plus sombres aussi…Son départ nous ramène tous à la cruelle
vérité de notre passage sur Terre : il n’est que temporaire, fugace et
terriblement court. Ce sentiment de perdre un compagnon de route est
bien évidemment sur-dimensionnée mais il permet de dater ce que nous
avons tous vécu. En écoutant mes semblables raconter leurs souvenirs,
j’ai la certitude de ne pas avoir les même mais de les comprendre. Et
la réciproque est vraie.


Deuxième extrait du livre concernant les années 2003/2005 et constintuant le chapitre "dans les coulisses du procès du siècle":

En
cet après-midi de juin 2005, lui ne semble pas mesurer la portée de ce
qui vient de se jouer. Il est lavé de toute accusation. Il a gagné…
« M.
Jackson, vous êtes libre » lui dit simplement Rodney Melville,
indiquant la porte vers la sortie…Une issue que le chanteur rejoint tel
le robot…Le maître de la danse adopte la cadence d’un vieillard, comme
perclus de douleurs et de rhumatismes…Lentement, ses pas le portent
vers l’autre bout de la salle. Vers cet avenir qui il y a si peu de
temps encore pouvait buter contre des barreaux…
Aucune émotion
visible quand enfin il sort. A peine un signe vers la foule. Après une
courte marche qui semble interminable, Il monte dans son 4X4 et
disparaît vers son domaine, désormais invisible aux yeux des
journalistes et des anonymes…
Tout est terminé.
Tout recommence…

Troisième extrait du livre concernant les rumeurs et ragots qui ont ressurgis notamment dans le livre de ian Halperin:

Chacune
de ses sorties officielles ou privées est épiée par les paparazzis.
Toutes les rumeurs ont couru sur ses préférences : hétéro, gay, bi,
zoophile ou pédophile… Michael aurait changé d’orientation à maintes
reprises, selon les époques et les journalistes ! Dans un livre sujet à
caution, publié juste après ses obsèques, Ian Halperin, un pseudo
enquêteur canadien « révélait » qu’il avait la preuve de
l’homosexualité de Jackson. Ses « sources », lui auraient affirmé que
le chanteur, déguisé en femme, avait l’habitude de se rendre dans un
motel des bas fonds de Los Angeles, « infesté de rats et de cafards »,
pour retrouver un de ses amants, ouvrier en bâtiment ! Le chanteur,
décrit comme « fauché », n’avait plus d’argent pour se payer un autre
nid d’amour et était même dans la peine « pour mettre de la nourriture
sur la table pour ses enfants »…Bizarre : les photos qui circulent
depuis sa mort, notamment sur le réseau « Facebook », montrent le style
de vie quotidien et banal d’un père de famille aux petits soins pour
ses enfants, lesquels ne semblent manquer de rien, comme l’ont confirmé
tous ceux qui ont approché Prince Michael, Paris et Prince Michael II…


Quatrième extrait concernant l'enquête et les soupçons qui pèsent sur le médecin personnel de Jackson:

Un homme va cristaliser toutes les
interrogations. Il s’appelle Conrad Murray, c’est le médecin personnel
de la star depuis trois ans et il se trouvait à ses côtés lors de son
malaise fatal le jeudi 25 juin à midi…Dans un document que j’ai pu me
procurer, Murray avait averti sa clientèle habituelle, dix jours
auparavant, de sa décision de cesser son activité pour un certain temps
au sein du cabinet « Global Cardiovascular Associates, Inc » de Los
Angeles. Le praticien avait en fait décidé de ne plus s’occuper que de
Michael Jackson et il avait prévu de le suivre dans son périple en
Grande Bretagne, à plein temps pour un salaire mensuel de 150 000
$.Conrad Murray est celui qui a tenté de réanimer l’artiste sans
succès. A l’arrivée des secours, il accompagne le mourrant dans
l’ambulance vers l’hopital, pendant que sa voiture, présente au manoir,
est saisie, pour permettre aux enquêteurs de rechercher de produits ou
de divers éléments pouvant expliquer la cause du décès…Le médecin
finira par collaborer avec les autorités, en tant que simple témoin.


La grande question est alors de
savoir s’il n’a pas administré une surdode de médicament à son célèbre
patient…Au fil des semaines, de simple témoin, Murray est de plus en
plus désigné comme le responsable indirect de la mort du chanteur. Le
23 juillet, la police et l’Agence Fédérale de lutte contre la drogue
perquisitionnent les bureaux du praticien et un hangar lui appartenant
à Houston. Le disque dur d’un ordinateur et une vingtaine de documents
sont saisis. L’idée pour les enquêteurs est de savoir qui aurait pu
prescrire et surtout administrer une dose peut-être mortelle de
Propofol à Michael Jackson. De nombreux flacons de ce puissant
anesthésique ont en effet été retrouvés au domicile de la star, ainsi
qu’un support à perfusion et une bombonne à oxygène. Or,
l’administration du Propofol ou de ses dérivés ne peut se faire que
sous très haute surveillance médicale, généralement à l’hôpital…De quoi
attiser l’hypothèse d’un homicide involotaire, accréditée par
l’attitude étrange de Murray au moment du drame, le 25 juin 2009 : il
se trouvait aux côtés de Jackson et, (selon les dires de l’ex procureur
du comté, Me Robin Sax), a « mis entre vingt et trente minutes pour
appeler les secours », après avoir trouvé le temps de débrancher une
caméra de surveillance ! Pour Mark Geragos, ancien avocat et proche de
la star, « ce n’est plus une enquêt sur la cause de la mort : il s’agit
de l’élaboration d’une affaire pénal ». Pour lui, Michael Jackson ne se
serait pas suicidé, il n’aurait pas non plus été assassiné mais il
aurait imprudemment utilisé un médicament dangereux ou combiné
plusieurs produits, avec l’agrément de son médecin personnel.
Responsabilité terrible pour Conrad Murray, lequel traîne comme un
boulet un CV à la fois respectable et peu enviable ! A l’automne 2008,
le praticien avait été sommé de s’acquitter d’une dette de 400 000 $ au
fisc américain, suite à de multiples condamnations dans des affaires
pénales. Autrement dit, plusieurs de ses patients l’avaient poursuivi
en justice pour obtenir réparation après des erreurs de diagnostics
plus ou moins graves…



Sources: Stéphane Boudsocq / MJFrance.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patricia
Off the wall
Off the wall


Féminin
Nombre de messages : 14
Age : 42
Localisation : neverland
Album(s) préféré(s) : tous
Fan depuis : 1988
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Bientôt le prochain livre de Stephane Boudsocq   Jeu 11 Mar - 13:56

j'esper que se docteur murray regretera amerement ce qu'il a fait a michael
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bientôt le prochain livre de Stephane Boudsocq
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'écrivain Alain Gerber...
» Dean Koontz
» BIBLIOGRAPHIE
» [LIVRE] "Michael Jackson - Légende" - S.Boudsocq
» Bientôt un livre???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fan ou pas ici MJ est le roi :: Michael Jackson :: News-
Sauter vers: